Poèmes pour Câlinou d'Amour

4 poèmes dédiés à Câlinou d'Amour, à partir d'histoires vraies...

Câlinou d'Amour aime les câlins.

Si maman m'appelle
Son Câlinou d'Amour,
C'est que je veux toujours
Des câlins à la pelle.

Quand je mange une glace,
Et que j'en ai partout,
Elle accepte avec grâce
De me faire des bisous.

Quand on fait les courses,
Et que je baille aux caisses,
D'un clin d'oeil, elle acquiesce
Et le donne mon nounours.

Quand on court à s'attraper
Avec tous mes copains,
Je profite du goûter
Pour avoir un câlin.

Quand je tombe à vélo
Et que je pleure beaucoup,
Elle trouve toujours les mots
En m'donnant un câlinou.

Dans la maison ou dehors,
En soirée ou le matin,
Ma maman sait qu'j'adore
Recevoir plein de câlins.

Câlinou d'Amour apprend à lire

Quand on a une idée
Et qu'on est motivé,
Rien ne peut m'arrêter
Avant le but désiré.

Mon grand frère a reçu
Dans un papier tout en or
Une vraie Game Boy Color
Que j'aurais bien voulue.

Mais il faut savoir lire
Pour pouvoir y jouer
M'a dit mon frère aîné
En se retenant de rire.

Je me suis mis en tête
D'apprendre la lecture
Pour déchiffrer les lettres
Et comprendre l'écriture.

Le jour de mes 5 ans
Ce fut très rigolo
De lire à ma maman
Ces lignes pleines de mots.

Qu'on soit fier de moi
Me remplit autant de joie
Que l'objet tant désiré
Que l'on vient de me donner !

Câlinou d'Amour fait de la plongée.

Nous avons fêté Noël
Près d'une plage si belle
Que des requins malins
Venaient lécher nos mains.

A l'autre bout du monde,
Dans une crique peu profonde,
Des poissons multicolores
Embellissent le décor.

Pour vraiment les admirer,
Il faut se rendre plus près.
Je ne suis pas découragé
Par l'eau à 25 degrés !

Papa sort de son sac
Un véritable attirail
Palmes, tuba et masque,
On dirait presque un Jedi !

Papa m'a expliqué
Comment bien respirer.
Je me suis vite lancé
Et je me suis bien amusé !

Avec palmes et tuba,
Je suis devenu le roi !
Mais que maman s'y soit mis,
C'était un dur pari !

Câlinou d'Amour monte à vélo.

Aujourd'hui, c'est décidé :
Je monte sur un vélo.
Ça ne semble pas compliqué
Quand je vois Papi en photo.

Maman ne m'a pas cru
Quand je suis descendu
Et que j'ai enfourché le vélo
Pour partir... tout de go !

Aller vite en pédalant,
C'est vraiment épatant !
Je file vers l'avant
Les cheveux dans le vent.

Il faut savoir s'arrêter
Et je ne sais pas freiner !
Alors, je mets les pieds...
… juste avant de tomber.

Un quart d'heure plus tard,
Je suis vraiment hilare
Devant maman si étonnée
De me voir si bien pédaler !

En un jour, je suis passé
Des " p'tites roues " de bébé
Au vélo de garçonnet,
Car je l'avais décidé !


Copyright © 2010 mcbadets.com .
Tous droits réservés.
Dernière mise à jour :
samedi 14 mai 2011
Contactez l'auteur à contact@mcbadets.com